contamination


contamination

contamination [ kɔ̃taminasjɔ̃ ] n. f.
• mil. XIVe; lat. contaminatio
1Vx Souillure résultant d'un contact impur.
2Envahissement (d'un objet, d'un milieu, d'un organisme vivant) par des micro-organismes pathogènes ( contage, contagion), ou par des polluants. La contamination d'un sujet par un agent infectieux. La contamination de l'eau par des produits chimiques. pollution. Présence anormale d'une substance radioactive dans un milieu, sur une surface.
3(1906) Ling. analogie, attraction. Contamination d'un mot par un autre, entre deux mots.
⊗ CONTR. Décontamination. Purification.

contamination nom féminin (latin ecclésiastique contaminatio, -onis, souillure) Action de contaminer ; envahissement d'un organisme vivant ou d'une chose quelconque par des micro-organismes pathogènes. Propagation d'un mal, d'un vice, d'un défaut. Littéraire. Action de se contaminer, d'interférer en réagissant l'un sur l'autre : La contamination de deux théories. Modification de la composition chimique d'un magma par un mélange avec un autre magma ou avec des éléments des roches avoisinantes. Action analogique exercée par un élément linguistique sur un autre. ● contamination (expressions) nom féminin (latin ecclésiastique contaminatio, -onis, souillure) Contamination radioactive, présence indésirable d'une substance radioactive dans un milieu (et en particulier dans l'organisme humain) ou sur une surface (et en particulier sur la peau). ● contamination (synonymes) nom féminin (latin ecclésiastique contaminatio, -onis, souillure) Action de contaminer ; envahissement d'un organisme vivant ou d'une chose...
Synonymes :
Propagation d'un mal, d'un vice, d'un défaut.
Synonymes :

contamination
n. f.
d1./d MED Souillure par des germes pathogènes et, par ext., par des substances radioactives. Contamination par contact direct.
d2./d METALL Introduction non souhaitée d'un élément dans un métal ou un alliage, altérant ses caractéristiques.
d3./d Fig. Souillure.
d4./d LING Altération (d'un mot par rapprochement avec un autre).

CONTAMINATION, subst. fém.
A.— [Sans idée de corruption ou de diffusion d'un mal]
1. Contamination de qqc. par qqc., littér. Altération des caractéristiques propres à une chose, en général abstraite (cf. contaminer A1). La contamination de l'instinct par l'intelligence (J. VUILLEMIN, Essai sur la signif. de la mort, 1949, p. 30).
2. Contamination de qqc. et de qqc. ou entre qqc. et qqc. Interpénétration de deux influences. La contamination de l'impressionnisme et du fauvisme. La contamination entre deux souvenirs (SARTRE, L'Imagination, 1936, p. 107).
Emplois spéc.
a) LITT. Procédé qui consiste à fondre en une seule deux œuvres littéraires. Les Fourberies de Scapin sont le fruit de la contamination d'une comédie de Térence et d'une farce de Tabarin (BÉNAC Dissert. 1949).
b) LING. ,,Action exercée par un élément sur un autre élément (...) de façon à réaliser un croisement`` (MAR. Lex. 1933). La construction « se rappeler de qqc. » résulte de la contamination de « se souvenir de qqc. » et de « se rappeler qqc. ». Cf. analogie B 3 d.
c) PATHOL. Dans le discours d'un aphasique, phénomène selon lequel un mot en entraîne d'autres à sa suite, parce qu'ils lui sont habituellement associés, phoniquement ou syntaxiquement.
B.— [Avec idée de propagation d'un mal] Contamination de qqc., de qqn.
1. Emploi actif, rare. [Le compl. prép. de désigne l'origine du processus] Contamination d'un mal; contamination d'un comportement pervers.
2. Emploi passif. [Le compl. prép. de désigne ce qui est affecté, le compl. par, facultatif, désignant le processus]
a) Infection due à la propagation d'un principe nuisible. Contamination de la viande par des parasites; contamination d'une rivière; la contamination se fait par les aliments souillés.
Rem. La contamination se caractérise par l'envahissement par des microorganismes, suivi ou non de pénétration à l'intérieur du corps ou de la substance; elle s'oppose à la contagion, où la transmission des agents pathogènes est toujours suivie d'infection.
Spéc., PHYS. NUCL. Radioactivité induite par une source radioactive au voisinage de celle-ci. Taux de contamination. S'oppose à irradiation.
SYNT. Contamination (d'un organisme) par des parasites, des bacilles, des agents pathogènes; contamination bactérienne, microbienne, bacillaire, vénérienne; contamination digestive, rectale, intra-utérine, massive, accidentelle; contamination directe, de proche en proche; prophylaxie de la contamination; réduire les risques de contamination; facteurs, occasions de contamination; germes de contamination; modes de contamination; réfractaire, rebelle, exposé à la contamination; vierge de toute contamination antérieure; susceptible de contamination ultérieure; s'assurer de la non-contamination; éviter, prévenir la contamination.
b) Au fig. Corruption. Céder à la contamination, se défendre contre la contamination, entraîner par contamination. La contamination de l'Europe par des idées que pourtant elle vomit (MAURIAC, Le Bâillon dénoué, 1945, p. 434).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 2e tiers XIVe s. (Bib. hist., Maz. 312, f° 167d ds GDF. Compl.); 1492 religion mosaïque ([CL. DE SEYSSEL], Bat. Judaïque, IV, 17 ds GDF. Compl.), réputé ,,vieux et hors d'usage`` dep. FUR. 1690; 2. 1866 méd. « contagion » (Lar. 19e); 1890-1906 ling. (MEYER-LÜBKE, Gramm. des lang. rom., trad. A. et G. Doutrepont, t. 2, § 177). Empr. du lat. chrét. contaminatio « contact impur, souillure ». Fréq. abs. littér. :62. Bbg. GOHIN 1903, p. 312.

contamination [kɔ̃taminɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Mil. XIVe; lat. contaminatio, du supin de contaminare.
1 Vx. Souillure résultant d'un contact impur.
2 (1866). Mod. Envahissement (d'un objet, d'une surface, d'un milieu) par des micro-organismes pouvant causer une infection lorsqu'en pénétrant dans un organisme vivant, ils s'y multiplient et provoquent des troubles ( Contage, contagion), ou par des polluants. || La contamination de l'eau d'une rivière. Pollution. || Contamination d'un organisme. || La contamination de toute une ville. || La contamination causa un chancre (cit. 1). || Contamination bactérienne, bacillaire.
Présence anormale d'une substance radioactive dans un milieu. || Contamination radioactive.
Fig. et littér. (senti comme métaphore du sens 2 plutôt que comme fig. de sens 1, archaïque). Souillure morale.
0 (…) une société dure, où le riche exploite le pauvre, où la vénalité progresse et où la pureté spirituelle de la race est compromise par toutes sortes de contaminations.
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, III, III, p. 207.
3 Didact. ou littér. (Sans idée négative). Transformation au contact de quelque chose. || La contamination d'un souvenir par un autre, de deux souvenirs, de deux théories.
(1906). Ling. Processus par lequel une forme linguistique exerce une action analogique sur une autre forme. Analogie (3.). || Contamination d'un mot par un autre.
Psychiatrie. Émission automatique d'éléments habituellement associés dans le discours (aphasies).
CONTR. Purification.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contamination — CONTAMINATION. s. f. Souillure. Contamination légale. Suivant la Loi de Moïse, il y avoit plusieurs sortes de contaminations. Il est vieux …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Contamination — Con*tam i*na tion (k[o^]n*t[a^]m [i^]*n[=a] sh[u^]n), n. [L. contaminatio.] The act or process of contaminating; pollution; defilement; taint; also, that which contaminates. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Contamination — (v. lat.), Befleckung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Contamination — Contamination, lat., Besudelung, Befleckung …   Herders Conversations-Lexikon

  • contamination — I noun adulteration, corruption, debauchment, decay, defilement, degradation, despoilment, impureness, impurity, infection, pollution, vitiation II index air pollution, defilement, detriment, perversion …   Law dictionary

  • contamination — (n.) early 15c., from L. contaminationem (nom. contaminatio), noun of action from pp. stem of contaminare (see CONTAMINATE (Cf. contaminate)). Figurative sense is from c.1620; specifically of radioactivity from 1913 …   Etymology dictionary

  • contamination — [n] adulteration contagion, corruption, decay, defilement, dirtying, disease, epidemic, filth, foulness, impurity, infection, pestilence, plague, poisoning, pollution, radioactivation, rottenness, spoliation, taint; concepts 230,306,674 Ant.… …   New thesaurus

  • contamination — Contamination. s. f. v. Soüilleure. Il ne se dit que de soüilleures de la loy de Moyse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • contamination — [kən tam΄ə nā′shən] n. [ME contaminacioun < L contaminatio] 1. a contaminating or being contaminated 2. something that contaminates …   English World dictionary

  • Contamination — For other uses, see Contamination (disambiguation). Contamination is the presence of a minor and unwanted constituent (contaminant) in material, physical body, natural environment, at a workplace, etc. Specifics Contamination also has more… …   Wikipedia